JVS-Mairistem continue d’accompagner ses clients dans le développement de services numériques aux citoyens

Article écrit le 21/02/2017

Début février, la commune a reçu le label Village-Internet avec sa première arobace. Une récompense qui est le résultat d’un effort mené depuis 2014 par le conseil municipal, accompagné des services de JVS-Mairistem.

Ecouter l'interview:

Le maire de la commune, Mme Sophie Szulik, indique quelques services connectés proposés aux citoyens « Cela a consisté à mettre en place différents outils numériques comme un blog au sein de l’école, un environnement numérique de travail (ENT), l’application gratuite Betterstreet, pour permettre aux citoyens de signaler et prévenir de tout type d’incident sur la commune. »

Elle explique également la volonté des équipes municipales d’inscrire le village dans une démarche innovante, répondant aux besoins des administrés :

« Il y avait une demande de la population, ainsi qu’une volonté de la commune d’évoluer » car avec deux lotissements récemment créés et un doublement de la population en moins de 10 ans, le village compte une population jeune et active. « Nous savons très bien que les rurbains souhaitent disposer des mêmes services qu’en agglomération. »

Qu’en disent les habitants ?

L’accueil des habitants a d’ailleurs été au rendez-vous car la page facebook de la commune est suivie par près d’un foyer sur deux. « C’est une page active, nous essayons de répondre aux sollicitations dans les 10 ou 15 minutes ».

Ce nouveau média permet également au petit village Marnais de se rendre plus visible au sein de l’agglomération en partageant l’ensemble des manifestations organisées par le comité des fêtes au sein des communes de l’agglomération mais aussi d’un territoire plus large.

Les freins techniques ?

La mise en œuvre de ces outils numériques n’a pas été d’une grande complexité technique, elle nécessite néanmoins de l’information et de l’accompagnement des agents et des élus, comme l’indique le conseiller municipal en charge du numérique : « Cela nécessite de savoir ce qui existe, c’est sans doute la plus grande difficulté. […] le plus compliqué reste de définir l’organisation qu’il faut mettre en place pour mettre en œuvre de genre de services »

En ce qui concerne les possibilités de maillage numérique entre les collectivités du département ou entre les communes de même taille sur un territoire plus large, le conseiller municipal indique qu’il s’agit « d’une vaste question […] qui nécessite que les systèmes d’information des communes soient compatibles et ouverts. »

Bien qu’il reste encore à mettre en œuvre une véritable politique d’accompagnement des agents sur le territoire pour que ces projets interconnectés deviennent une réalité, « la volonté des élus est effectivement présente. »

Quel sont les coûts induits par ce genre de démarche ?

Comme beaucoup de services en ligne, la création d’un compte et la publication d’actualités reste gratuit sur les réseaux sociaux – certains services tels que la création d’un site internet ou l’abonnement aux actualités et alertes par SMS restent, quant à eux, des services payants, mais largement abordables, même pour une petite collectivité.

Propos recueillis lors d’une interview donnée à RCF Marne le 20/02/2017 – journaliste Michel Barone.

Pour aller plus loin...

Article écrit par yann

Retour en haut de page